Retour sur la Lean Mentor Table à l’Atelier

Posted on Posted in Événements

Capt3L’année 2015 s’est écoulée et c’est le temps de faire un petit bilan. Nous souhaitons revenir sur notre événement Lean Mentor Table qui s’est tenu dans l’espace de co-working de l’Atelier le 9 décembre 2015.

L’idée des Mentor Tables est de réunir des entrepreneurs et des experts de domaines différents,  dans le but d’échanger, de débattre et de se faire conseiller. Mon plan est-il viable ? Comment adapter mon produit ? A quel moment faut-il lever des fonds ? – font parties des questions auxquels nous tachons de répondre pendant ces sessions de Mentor Tables. 

Notre deuxième session portait sur le Lean Start-up, une approche différente pour commencer son business. Que ce concept vous soit méconnu ou vous parle un peu, cet article vous sera d’une grande aide. Nous avions la chance d’avoir Simon Guimezanes, expert en Lean Start-up et fondateur de Luditeam, parmi nos mentors. Voici sa présentation de ce concept que nous partageons avec vous.

Capt2

Le Lean Startup est un mouvement lancé à partir de 2008 par Eric Ries.  Il a pour but d’améliorer l’efficacité de la création d’activités économiques innovantes.  Ce mouvement met en avant l’importance de :

  • la mise en place d’une démarche expérimentale au sens scientifique du terme : poser une hypothèse, faire une expérience par rapport à cette hypothèse, récupérer des données de cette expérience qui vont valider ou invalider l’hypothèse.
  • l’importance de retours clients rapides pour éviter de passer des mois ou des années à développer un produit ou une fonctionnalité dont personne ne veut.

La mise en place d’un processus Lean Startup commence par  la présentation synthétique et visuelle du business model via un canevas. Selon les écoles, il s’agit d’un Business Model Canevas (par Alex Osterwalder) ou d’un Lean Canvas (par Ash Maurya).

the-business-model-canvas

Ce business model est ensuite testé par une série de cycles « Build » (mise en place d’expériences auprès des clients) « Measure » (récupération de données), « Learn » (validation ou invalidation d’une partie du model).

Build Measure LearnLes premières itérations Build/Measure/Learn ont pour but d’atteindre un « Problème/Solution fit ». C’est à dire de comprendre un problème (Pain Point) à résoudre et d’y proposer une solution. Un problème qui vaut la peine d’être résolu répond aux critères suivants :

  • C’est quelque chose que le client veut réellement (must have).
  • Des gens sont prêts à payer pour qu’il soit résolu (viable)
  • Il est possible de le résoudre (réalisable)

Cette étape se fait par une combinaison d’observations qualitatives de ses clients potentiels et d’interviews.

Une fois le Problème/Solution fit atteint, un nouveau cycle d’itérations Build/Measure/Learn commence. Ces itérations s’articulent autour d’un MVP (Minimal Viable Product) c’est à dire un produit qui ne contient que les fonctionnalités nécessaires pour tester les hypothèses.

Schema Lean Startup

Ces deux premières séries de cycles sont de l’ordre de la recherche et de l’exploration. Elles se concentrent sur la validation des enseignements (Validated Learnings). Lors de ces phases d’exploration, l’entrepreneur n’a pas intérêt à cacher son idée. Au contraire, les retours de différents interlocuteurs lui sont indispensables pour avancer alors que le risque d’être copié est négligeable.

A chaque itération, tant que l’objectif n’est pas atteint, un « Pivot » est effectué. Un Pivot est un changement de stratégie sans changement de vision, c’est à dire s’appuyer sur les enseignements déjà réalisés pour explorer de nouvelles pistes. La désirabilité du MVP continue d’être mesurée et améliorée jusqu’à atteindre un « Product/Market fit », c’est à dire un point où le produit est vraiment désiré par le client.

Démarre alors un nouveau cycle Build/Measure/Learn mais dont les règles changent radicalement. Le focus n’est plus sur la validation des enseignements mais sur la croissance. L’urgence est maintenant de devenir le leader avant qu’un concurrent ne copie de produit. L’après Product/Market fit est donc le bon moment pour lever des fonds. Les modifications apportées ne sont plus des Pivots, mais des optimisations permettant d’accélérer la croissance.

Capt1. JPG

Si vous souhaitez approfondir ces sujets (ainsi que les autres outils utilisées par le Lean Startup), je vous conseille les livres suivants :

  • The Lean Startup d’Eric Ries : le livre de référence même si il reste assez théorique.
  • Running Lean de Ash Maurya : détaille la majorité des points abordés dans cette introduction
  • Lean UX de Jeff Gothelf avec Josh Seiden : se concentre sur la conception du produit

 

Lean Startup methode

 

Par : Simon Guimezanes et Yuliya Sobakar