Nathalie Mesnard, fondatrice de Carbone 14, cabinet de conseil et marketing

Posted on Posted in Interviews

Nathalie MesnardCarbone 14 est un cabinet de conseil en marketing, spécialisé en branding, qui accompagne principalement les projets et les entreprises innovantes. Avec une approche « business et design » intégrée, Carbone 14 intervient essentiellement à 2 niveaux : l’image et le contenu de marques corporate ou marques produit et l’aide à la conception et la valorisation de l’innovation (métier ou produit).

Carbone 14 enrichit la réflexion en marketing stratégique/marketing développement et réalise des outils opérationnels créatifs et performants (identité visuelle, communication corporate et hors média).

Les clients de Carbone 14 appartiennent à des secteurs variés (mode, santé, défense, services télécom, conseil, …) ayant en commun une forte valence d’innovation (start-up en phase de développement et ETI technologiques).

Voici le récit de notre interview avec Nathalie Mesnard, fondatrice de Carbone 14, où elle nous explique son idée de créer Carbone 14, ses difficultés rencontrées durant la création de son entreprise et ses conseils pour les femmes qui souhaitent créer leur entreprise.


TNW : Comment avez-vous eu l’idée de créer Carbone 14 ? A quel moment avez-vous pris la décision de vous lancer dans l’aventure ? 

NM : J’ai fondé Carbone 14 en 2008 à 34 ans, après avoir occupé la fonction de directrice marketing international et collection chez Lafuma. A ce moment là, j’ai senti que j’avais la confiance et la connaissance professionnelle suffisantes pour concrétiser mon envie d’indépendance. La création d’entreprise, je suis tombée dedans quand j’étais petite au contact de mon père entrepreneur. J’ai ensuite choisi de compléter mon diplôme de l’ESC Grenoble par un master lié au programme HEC Entrepreneurs créé par Robert Papin, puis j’ai préféré participer activement au développement d’un nouveau cabinet de conseil (très créatif et fondé par un ancien dirigeant de L’Oréal et LVMH) plutôt que de faire mes armes dans une grande entreprise, contrairement à la plupart de mes amis.

D’ailleurs, cette première expérience a été déterminante dans l’idée du positionnement « marketing + design » de Carbone 14. C’est là que j’ai pu identifier un besoin non satisfait en accompagnement intégré de la réflexion marketing à la mise en œuvre opérationnelle et créative, dont les entreprises de taille moyenne ont particulièrement besoin. En effet, les acteurs sont d’un côté les cabinets en amont privilégiant l’analyse (études, conseil en stratégie), de l’autre les agences créatives (communication, design, style, …).

Avant tout, la création du cabinet s’est intégrée dans un processus de maturation et d’apprentissage, notamment sur l’aspect créatif. Mon premier patron disait de moi que j’avais la faculté d’être à la fois « poète et comptable ». Il est vrai que j’ai naturellement privilégié une approche mixte « business et création » dans mes différentes expériences marketing et notamment dans les développements produit. A titre personnel, de nombreux voyages et un tour du monde m’ont ouverte à d’autres cultures, influences, styles. J’enrichis sans cesse ma créativité et je pratique le théâtre, la photographie et encore la décoration intérieure. Enfin, avant de créer ma structure, j’ai suivi une formation poussée en design graphique dépendant de l’école Estiennes pour acquérir des compétences logicielles et techniques.


TNW : Pourquoi votre entreprise s’appelle-t-elle Carbone 14?

NM : J’ai choisi Carbone 14 pour plusieurs raisons : je travaille avant tout sur la marque et on parle de marquage au Carbone 14. De plus, cet isotope du carbone a une incroyable longévité (5734 ans contre quelques minutes pour les carbone 13 et 15) et j’aime l’idée de travailler sur le long terme. Ensuite, je voulais donner une approche rationnelle portée par ce nom scientifique permettant de sortir de l’image d’un marketing de bon sens et d’intuition. Enfin, Carbone 14 est le nom de la première radio libre française, proposant un ton impertinent et léger. Je suis très attachée à la notion de liberté individuelle et aux années 80 résolument insouciantes, fun et décomplexées.

TNW : Quels sont les plus / les points forts de votre business ? 

NM : Je citerai Victor Hugo « la forme, c’est le fond qui remonte à la surface ». Je crois profondément à l’efficacité commerciale d’une esthétique porteuse de sens. Et je suis aussi convaincue que la beauté rend heureux. Mon modèle de conseil liant étroitement réflexion stratégique et approche très créative permet d’aboutir à des développements très concrets qui nourrissent la marque à long terme tout en répondant immédiatement aux impératifs business.

L’équipe projet est sélectionnée spécifiquement pour chaque mission/entreprise auprès de prestataires extérieurs ultra-seniors, choisis pour leur connaissance du secteur et leur maîtrise d’un domaine de compétence pointu (designer industriel, graphiste, styliste, infographiste 3D, développeur, agences RP, vidéo,…). Valeur ajoutée :

  • une capacité à explorer de nouveaux métiers par une approche combinant pensée disruptive (vs les habitudes du secteur) et maîtrise des codes ou connaissances techniques du secteur par les prestataires sélectionnés
  • une équipe projet au profil 100% entrepreneuriale donc motivée et efficace
  • une souplesse organisationnelle et financière qui permet d’être adaptable aux contraintes des entreprises et particulièrement des entreprises innovantes qui requièrent une forte agilité.


TNW :  Qu’est-ce qui a été le plus difficile, le plus facile et le plus formateur durant la création de votre entreprise ? 

NM : Le plus difficile était de trouver de nouveaux clients. Le plus facile a été de générer la confiance de mes clients et de les fidéliser. Et, dernièrement, le plus formateur fut la gestion administrative et financière, fondement d’une entreprise saine et durable.


TNW : Comment vous différenciez-vous par rapport à la concurrence ? 

NM : Je surveille peu mon univers concurrentiel pour conserver justement ma capacité d’innovation ! Dans les grandes masses, il s’agit majoritairement de concurrents indirects.

Il existe d’une part des cabinets de stratégie ou d’études qui délivrent une analyse et des recommandations, sans mise en œuvre opérationnelle. Or les ETI ont plus que jamais besoin d’aboutir à des résultats tangibles avec un retour sur investissement rapidement appréciable. L’approche « lean », bien connue des start-up de l’internet, préconise d’ailleurs une approche itérative par l’expérimentation, l’apprentissage et les ajustements successifs plutôt que de longues analyses préalables.

Ensuite, on trouve quelques cabinets de direction marketing externalisée avec une démarche très standardisée et opérationnelle, des agences de branding proposant une approche de la marque essentiellement sous l’angle du design ou encore des agences de communication plus performantes sur l’image que sur l’efficacité commerciale ou l’accompagnement produit.

Enfin, il existe quelques cabinets de conseil en innovation intéressants et inspirants. Carbone 14 intervient donc au croisement de l’ensemble des approches citées, comme un chef d’orchestre capable de constituer un orchestre sur-mesure en mode projet ponctuel ou en accompagnement sur le long terme.


TNW : Quels sont vos conseils pour les femmes qui souhaitent créer leur entreprise ? 

NM : Voici mes conseils aux femmes :

  • appuyer un maximum son projet d’entreprise sur les compétences acquises dans son parcours professionnel/personnel, même quand il s’agit d’une reconversion. Car le chemin parcouru est un capital à exploiter pour faire la différence et donner du sens aux orientations prises. Tout en sortant de sa zone de confort/d’expertise pour innover.
  • Vous interroger sur ce qui est important pour vous en terme de style de vie, ce qui vous rend heureuse et ce qui vous motive profondément pour configurer un projet qui vous correspond et que vous allez être motivée à porter dans la durée malgré les doutes et les épreuves.
  • réseauter avec plaisir (en s’ouvrant, en étant curieuse) et en vérité, avec une posture de long terme et de générosité pour entretenir des relations de service mutuel, gagnant gagnant. Et être particulièrement solidaire entre femmes.


TNW : Souhaitez-vous ajouter quelque chose ? 

NM : Je cherche un/une associé(e) avec un profil digital strategy/digital development. N’hésitez pas à me contacter.