Maud Deplancq lance sa plate-forme de vente de décoration intérieur en Floride !

Posted on Posted in Uncategorized

IMG_1063Maud Deplancq est fondatrice d’Artefact, plate-forme de vente de décoration d’intérieur faite main. Ingénieur de formation ayant travaillé plusieurs années à Toulouse dans le secteur Spatial, Maud Deplancq a décidé de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale … en Floride !

Dans cette interview Maud Deplancq explique son idée de créer Artefact, ce qui été le plus difficile durant la création de son projet. Elle nous donne également ses conseils pour les femmes qui souhaitent créer leur entreprise.

TNW : Qui êtes-vous?

MD : Je m’appelle Maud, j’ai 31 ans. Je suis Ingénieur de formation et ai travaillé plusieurs années à Toulouse dans le secteur Spatial. J’ai souvent eu envie de me lancer « à mon compte » : Créer une entreprise est bien sur un challenge de tous les jours, mais cela me paraissait tellement épanouissant sur le plan professionnel et personnel que j’ai toujours eu cette idée derrière la tête. L’année dernière, lorsque mon mari s’est vu proposé un poste aux Etats-Unis en Floride, je me suis dit que c’était l’occasion de se lancer dans l’aventure !

TNW : Comment avez-vous eu l’idée de créer Artefact?

MD : J’ai toujours été intéressé par la décoration d’intérieur : J’aime créer des ambiances différentes, mettre en harmonie les couleurs, les matières et les styles. On peut facilement voyager dans d’autres pays ou même dans le temps avec une déco d’intérieur réussi! Par ailleurs, le travail des artisans me fascine : je cherche souvent à découvrir leurs nouvelles créations qui m’inspirent chaque jour. Quelques articles hors du commun peuvent changer complètement l’atmosphère d’une pièce. C’est pourquoi même lorsque je travaillais en tant qu’Ingénieur, j’aimais créer des articles de décorations : Soit en retapant des meubles anciens, soit en détournant des articles chinés ici ou ailleurs. En essayant toujours de décaler les styles pour mieux les intégrer dans une ambiance ou une atmosphère qui m’inspire. C’est donc naturellement que j’ai décidé de me lancer à plein temps dans cette activité, et d’ouvrir mon site internet ici en Floride pour vendre mes créations. Pour le nom, c’était tout trouvé : Ma grand-mère avait une boutique de décoration au début des années 80 à Paris et qui s’appelait Artefact…

TNW : Quels sont les points forts de votre business? Quel est votre business model?

MD : Les articles en vente sur Artefact sont tous fait ou refait « main » : Il s’agit de création unique de type artisanal : Artefact ne se positionne donc pas dans la même catégorie que la plupart des enseignes d’ameublement ou décoration qui ont une production plus massive. Artefact me parait cependant tout à fait complémentaire : Une décoration réussie nécessite de mélanger et coordonner les différents articles qui la composent. Ainsi, rajouter quelques produits hors du commun et se rapprochant plus de l’artisanat d’art, tels que ceux d’Artefact, rehaussera considérablement une décoration d’intérieur.

TNW : Quel défi par rapport aux investissements?

MD : Le réel défi pour Artefact est de se faire connaître ici et mettre en valeur sa différence. Si Internet permet une large diffusion sur tous les Etats Unis, il permet plus difficilement d’expliquer et vendre son travail : Aujourd’hui, et c’est bien naturel, on a plutôt tendance à s’orienter vers les enseignes « classique » de décoration et d’ameublement pour aménager sa maison ou son appartement: Le défi sera vraiment de communiquer quant aux points forts d’Artefact et à l’approche différente qu’Artefact propose dans la décoration d’intérieur.
Pour augmenter la visibilité d’Artefact, je souhaite exposer dans divers salons locaux qui permettront d’expliquer mon travail. Il y a ensuite les réseaux sociaux, blog ou les sites tels qu’Etsy, très développé aux Etats-Unis, qui mettent en avant l’artisanat dans tous les domaines.

TNW : Comment différenciez-vous par rapport à la concurrence?

MD : Artefact créé des produits uniques avec une finition de qualité. En effet, chaque création provient d’une idée et inspiration particulière mise en œuvre et appliquée en fonction des meubles, tissus que je cherche ici ou partout dans le monde grâce à Internet. On peut d’ailleurs trouver sur chaque article un « A » stylisé montrant son appartenance à Artefact. Par ailleurs, les matériaux et tissus utilisés pour customiser les mobiliers sont tous issus d’entreprises qui fournissent un travail de grande qualité et pour beaucoup, venant de France directement. J’accorde également beaucoup d’importance à la finition : Les détails donnent le charme et le cachet à un produit final et j’y montre donc une attention particulière.

TNW : Quels sont vos conseils pour ceux / celles qui souhaitent créer leur entreprise?

MD : Il faut avoir beaucoup de motivation et d’énergie au départ, avant de se lancer, car surtout seule, il peut y avoir des moments de doute, voire de découragement. Ce n’est pas tous les jours faciles de prendre toutes les décisions et de s’occuper de l’ensemble des taches qui sont requises. Dans ces cas-là, il faut se souvenir de la raison pour laquelle on s’est lancé dans l’aventure. Personne ne crée son entreprise par hasard : chacun à ses propres rêves, motivations et ambitions, mais quand on prend la peine de se les remémorer et d’aller au bout, alors c’est une expérience très enrichissante, qui permet bien souvent d’apprendre tous les jours, de se renouveler sans cesse, de faire des rencontres et en définitive d’être très satisfait et fière du chemin parcouru.

TNW : Souhaitez-vous ajouter quelque chose?

MD : Because you want to get a life that looks different, come and visit Artefact !

sticker