Marina Detienne, CEO de My Precious Life, le carnet personnel sur mobile

Posted on Posted in Interviews

photo-MD3Marina Detienne est co-fondatrice de My Precious Life, le carnet personnel sur mobile qui permet de noter et surtout de retrouver ce que l’on aime pour ne plus l’oublier. Lancé fin 2013, l’application est sortie sur iPhone en français et en anglais et a remporté un double prix aux App Awards 2014 : Meilleure Application et Meilleure Application UX / UI. Souhaitons qu’elle suive les traces de ses illustres prédécesseurs : Comuto (Bla Bla Car) – double lauréat en 2010 – et Edjing – lauréat 2013.

Nous avons échangé avec elle sur l’origine de la création de My precious Life, sur ce qui été le plus difficile durant la création de son entreprise. Puis nous lui avons demandé ses conseils pour les femmes qui souhaitent comme elle créer leur entreprise.

TNW : Quels sont les points forts de votre business? Et comment vous différenciez-vous par rapport à la concurrence?

MD : Le point fort de notre business est qu’il s’agit d’un outil personnel dédié aux loisirs qui est « mobile based only ». Il se différencie des outils bureaucratiques très généralistes. Puis, il existe des réseaux sociaux comme Pinterest par exemple qui sont « web based » et axés sur le partage d’infos. De plus, My Precious Life propose une fonction unique de classement par tags visuel au lieu des mots clé. Conçue et pensée par My Precious Life, nous avons posé un brevet pour cette fonction.

TNW : Quelle est votre plus grande réussite jusqu’à présent (dans votre business) ?

MD : Notre plus grande réussite a été de remporter un double prix aux App Awards 2014 : Meilleure Application et Meilleure Application UX / UI. La seule application qui a gagné deux prix auparavant est Blablacar ! Ce double prix nous a permis de passer à un autre registre.

TNW : Aujourd’hui, votre application est disponible sur l’Appstore. Quels sont vos projets de développement pour les mois à venir?

MD : Pour 2014 / 2015 nous avons deux challenges à relever. Tout d’abord nous avons le projet de lancer la version Android de notre application ce qui devient aujourd’hui incontournable pour nous. Puis, nous avons l’intention d’ajouter une fonction de partage d’infos et de mettre en place du contenu. En ce qui concerne le contenu, l’idée est d’inviter un “host” (un designer, un chef cuisinier) qui partagera, avec la communauté de My Precious Life, ce qu’il aime et ce qui enrichit sa vie, durant une semaine.

TNW : Comment avez-vous eu l’idée de créer My Precious Life? A quel moment avez-vous pris la décision de vous lancer dans l’aventure? 

MD : Avant My Precious Life, à la fois dans ma vie professionnelle et ma vie privée, j’avais l’habitude de prendre énormément de notes ; je faisais des listes de mes livres, de la musique, des idées pour mes enfants. J’utilisais des outils pour classer mes idées et mes listes, mais je ne trouvais pas d’outil qui répondait vraiment à mes besoins. Je trouvais que les outils existants étaient trop bureaucratiques et pas assez axés sur les loisirs. A côté de cela il y avait les réseaux sociaux qui sont orientés sur le partage d’infos mais qui ne sont pas du tout personnels. J’avais donc identifié ce besoin; c’est ce qui m’a donné l’idée de créer un carnet personnel qui permette de noter et de retrouver tout ce que l’on aime pour ne plus l’oublier.

TNW : Qu’est-ce que vous avez appris au cours de la création de votre entreprise?

MD : Le plus formateur était de découvrir dans quels domaines j’étais compétente et dans lesquels j’avais besoin de me former et d’apprendre. Mon associé est assez technique ce qui nous a aidé à avancer sur les questions techniques et les développements d’application. De plus, c’était bien d’être à deux au départ pour échanger nos points de vue sur l’avancement de notre projet et de notre stratégie.

Le plus difficile pour moi était les moments d’attentes et les délais. Une fois que l’idée est là, on a envie que le projet voit le jour rapidement, mais dans la réalité il faut accepter que le projet sorte parfois des mois ou des années plus tard. Il faut rester patient.

Le plus sympathique est de voir naître le projet. Notre idée est restée la même et n’a pas beaucoup changée durant son développement.

TNW : Quels sont vos conseils pour les femmes qui souhaitent créer leur entreprise?

MD : Go for it ! Il ne faut pas penser qu’elles foncent moins que les garçons. Je reviens d’un programme d’accélération à San Francisco qui s’appelle « Black Box Connect » où j’étais la seule femme parmi 26 participants, ce n’est pas normal !

Pour info, l’idée de « Black box connect » est de construire un réseau à Silicon Valley et de comprendre les attentes du marché US. De plus, on travaille sur le pitching de projet. Parmi 400 sociétés seulement 15 sociétés, dont My Precious Life, ont été sélectionnés pour ce programme.