L’Agence du Numérique est officiellement créée

Posted on Posted in Média et tech

8624443762_93a5fd9ce1_bLe décret donnant naissance à l’Agence du Numérique vient d’être publié. Il institue un service à compétence nationale qui sera le levier de l’action du Gouvernement en faveur de la diffusion du numérique dans les territoires.

Le gouvernement poursuit son offensive dans le numérique avec la « création d’un service à compétence nationale (SCN) dénommé ‘Agence du numérique’ ». Celle-ci sera rattachée à la direction général des entreprises (DGE) elle-même sous la tutelle de Bercy.

L’Agence ne sera donc pas une institution indépendante, à l’image de la CNIL, ses objectifs seront fixés chaque année par le ministre chargé du Numérique, à charge à l’Agence de les réaliser. De même, son directeur, dont nous ne connaissons pas encore le nom, sera nommé par le ministère. Si ce dernier préfère recourir à un processus de recrutement, le directeur de la DGE, Pascal Faure, pourrait prendre cette casquette supplémentaire, ce qui « clarifierait les responsabilités sur le plan administratif » selon un proche du dossier cité par La Tribune.

Sa création résulte de la volonté du Gouvernement de mutualiser et de renforcer trois missions jusqu’ici distinctes :

  • la Mission Très Haut Débit consacrée au déploiement du très haut débit sur l’ensemble du territoire ;
  • la Mission French Tech dédiée au développement des écosystèmes de start-ups et d’innovation ;
  • la Délégation aux usages de l’internet, chargée de favoriser l’accompagnement de la population aux services et usages numériques, de diffuser la connaissance et la maîtrise de ces nouveaux outils.

La création de l’Agence traduit ainsi la nécessité d’une approche globale du numérique dans les territoires : le déploiement d’un socle d’infrastructures, le développement de services individuels et collectifs innovants tirant partie de ces réseaux, et la création d’activités nouvelles et d’emplois locaux, tirant partie du numérique. L’appui aux collectivités territoriales, et la co-construction de projets locaux, sera centrale dans l’action de l’Agence. Ces collectivités, comme l’ensemble des acteurs, entreprises, associations et administrations concernées, seront associées à sa gouvernance.