Interview d’Eva Escandon, Présidente des Femmes Chef d’Entreprises FCE France

Posted on Posted in Interviews

eva_escandonEva Escandon est Présidente des Femmes Chef d’Entreprises (FCE France) et PDG du groupe SMSM, une PME familiale industrielle de chaudronnerie, tuyauterie et mécanique dans le Nord de la France.

Dans cette interview Eva Escandon explique quelles sont les principales qualités des femmes chefs d’Entreprise et quels seraient les leviers pour permettre aux femmes d’accéder à des postes de responsabilités dans la vie économique.

Quelles sont pour vous les principales qualités des femmes chefs d’Entreprise? Et seraient-elles peu suffisamment représentées, en raison de la dualité de faire concilier vie professionnelle et vie privée?

Au sein des Femmes Chefs d’Entreprises, nos 2 000 adhérentes, toutes de profils différents, de la TPE à la grosse PME, semblent avoir quelques qualités communes : elles sont d’une grande exigence, car elles estiment devoir être exemplaires, et ne pas avoir droit à l’erreur.

Elles semblent douter davantage que les hommes avant d’accepter des engagements supplémentaires (exemple : un mandat professionnel). Elles déclarent la notion de réussite subjective, englobant la sphère personnelle, professionnelle et l’équilibre entre les deux. Elles cherchent davantage que les hommes à donner du sens à leur Entreprise et ont une vraie dimension de responsabilité sociétale. Elles prennent écoute, sensibilité, proximité.

Elles se doivent d’être parfaitement organisées pour gérer leurs deux, voire 3 vies, professionnelle, familiale et extra-professionnelle, avec la même implication et la même rigueur qu’au travail.

De manière récurrente, 45% des femmes admettent que la conciliation vie professionnelle / vie de famille leur pose des problèmes au quotidien.

Certes, le Gouvernement a fait des avancées pour soutenir les dispositifs d’accompagnement de gardes des enfants, mais je crois que là n’est pas le problème. La vraie solution serait de prendre davantage confiance en nous et de savoir nous imposer avec diplomatie et bienveillance. Les femmes doivent apprendre à mieux se valoriser, à oser davantage et à cultiver les réseaux pour être plus fortes.

Quels seraient les leviers d’actions pour faire avancer les choses et permettre aux femmes d’accéder à des postes de responsabilités dans la vie économique ? 

Il existe bien une nouvelle « Business Women » en 2015. Elle est connectée, digitale, bien formée, et à compétence égale avec un homme elle doit apprendre à oser entreprendre, sans oublier au passage d’acquérir la confiance, car pour entreprendre, il faut du courage, le gout du risque et de la solidarité. Les réseaux présents aujourd’hui, l’échange de bonnes pratiques, la valorisation des femmes qui ont su créer et développer leur Entreprise, permettent ainsi de rompre l’isolement du Chef d’Entreprise et sont certainement des moyens très efficaces pour réduire le phénomène d’auto-censure.

L’entrepreneuriat féminin, représente un enjeu pour la société et l’économie française. Alors que la crise frappe de plein fouet notre économie, il existe un potentiel de développement pour notre pays au travers de la création et de la reprise d’entreprises par les femmes, qui ne représentent hélas encore que 30 % des créateurs et repreneurs. Par ailleurs, je pense que nous pouvons améliorer ce taux de création et de reprise, en travaillant sur les obstacles dus aux stéréotypes sexués des métiers. De nombreuses entreprises sont en effet à reprendre dans des secteurs d’activités traditionnellement masculins et souvent à forte valeur ajoutée.

Il est donc important de sensibiliser encore davantage les femmes aux formations techniques et scientifiques mais également d’améliorer leur accès aux services de soutien et aux financements pour leur permettre aussi d’accéder à des entreprises de plus grande envergure.

Pour conclure, il s’agit finalement aussi de faire reconnaître le rôle positif des femmes dans la croissance économique. A suivre … !

Interview en vidéo avec Eva Escandon le 21 janvier 2014

RAPPEL : FCE FRANCE FCE France est une association interprofessionnelle, décentralisée et apolitique, qui regroupe plus de 2 000 femmes chefs d’entreprises en France. Développer la représentation économique des femmes est la mission principale de l’association depuis sa création en 1945. Reconnue aujourd’hui comme le 1er Réseau d’Entrepreneuriat Féminin pour la prise de mandats auprès des acteurs institutionnels incontournables. L’objectif principal de FCE France est d’atteindre 30% de mandats féminins dans les grandes administrations économiques. Chiffres clefs : 2 000 adhérentes en France – 42 délégations départementales – 70 pays où l’association FCE Monde est présente 100 000 chefs d’entreprises dans le Monde À propos – www.fcefrance.com SAVE THE DATE : 9 octobre 2015 70ème ANNIVERSAIRE DE FCE France à PARIS.