Hommes et femmes, quelles sont les différences comportementales sur les sites e-commerce ?

Posted on Posted in Etudes

article content squareA l’occasion de Le Web, qui se déroulait cette semaine, Content Square, le leader international de l’optimisation web et mobile, a dévoilé les résultats de son étude sur les différences comportementales entre internautes, sur les sites e-commerce. Il s’agit des différences comportementales qui existent entre hommes et femmes, gauchers et droitier, la génération Y et ses aînés.

L’étude sur les différences comportementales est réalisée par Content Square, en collaboration avec le panel SSI, en novembre 2014, auprès d’un échantillon représentatif de la population française de 4000 personnes, dans le respect des quotas de l’INSEE. Cette étude a consisté en une enquête de segmentation et un enregistrement des données de surfs des personnes interrogées, sur une vingtaine de site e-commerce multi-secteurs.

Content Square a suivi une méthodologie rigoureuse, en analysant les indicateurs suivants : nombre de sessions, nombre de clics, temps d’affichage, temps actif, temps inactif, taux d’activité (temps actif / temps d’affichage de la page), taux de scroll moyen, dernières ligne affichée à l’écran, nombre de pages vues, taux d’atteinte de page produit, hésitation moyenne avant clic.Voici les résultats  :

  • Par rapport aux hommes, les femmes interagissent plus et sont plus rapides.
  • Les femmes cliquent 30% plus sur le site que les hommes.
  • Les femmes affichent 12% de pages en plus.
  • Les femmes ont un taux d’activité* supérieur de 11%.
  • Elles hésitent 10% de moins que les hommes avant de cliquer sur un élément.
  • Elles achètent 7% plus rapidement que les hommes.

En moyenne, les femmes sont plus actives que les hommes sur les sites e-commerce. Elles interagissent plus, affichent plus de pages que les hommes et finalisent leurs parcours d’achat dans un laps de temps plus court. En ce qui concerne le parcours type, les hommes et les femmes différent sur les pages produits des sites e-commerce:

  • Les femmes consomment plus de visuels, les hommes sont plus textuels.
  • Les hommes s’intéressent aux détails du produit et s’attardent sur les descriptions.

“L’étude nous a permis de valider certaines de nos théories et surtout de confirmer qu’il est plus que jamais nécessaire de personnaliser les parcours clients”, a expliqué Jonathan Cherki, CEO de Content Square. Grâce à notre étude, nous pouvons ajuster nos recommandations à des sites e-commerce. “Le fait de savoir qu’une femme clique 30% de plus et qu’elle affiche 12% de pages de plus qu’un homme fait que lorsque nous nous adresserons à une internaute, nous allons pouvoir lui donner plus d’informations, plus de pages car finalement c’est ce qu’elle recherche”, détaille Jonathan Cherki.

*Ratio entre temps d’interaction et temps d’affichage de la page.